exit

Sciences humaines et sociales   > Accueil   > Arts et sciences   > Numéro spécial   > Article

Voix ancestrales et Écologie profonde : le chant comme convergence entre paysage, politique et émotion en milieu montagnard

Ancient Voices and Deep Ecology: Song as a convergence between landscape, politics and emotion in mountain society


Jennifer Bonn Lombard
Université de Toulouse Jean-Jaurès



Publié le 14 janvier 2020   DOI : 10.21494/ISTE.OP.2020.0455

Résumé

Abstract

Mots-clés

Keywords

Le chant active à la fois des fonctions corporelles, des sièges émotionnels et une production intellectuelle. Les trois entrent par le chant en échange avec l’espace dans lequel se trouve le chanteur. En montagne pour les montagnards des communautés d’altitude, cet espace correspond à une source majeure de nourriture pour le corps physique, d’expériences pour l’affect et d’inspiration pour l’intellect. Le chant est à la fois un hommage, une conversation, et une négociation avec cette Nature qui peut se montrer généreuse comme avare, bienveillante comme menaçante. A travers des exemples tirés de recherches menées dans les Pyrénées françaises et dans les Andes argentines, cet essai permettra de découvrir comment la fonction et le fonctionnement du chant ancestral forgent, maintiennent et soignent des relations complexes et essentielles avec le monde naturel, et comment la perspective environnementale qu’ouvrent ces relations s’approchent d’une réflexion contemporaine sur l’écologie telle que la pratique des chercheurs comme Arne Naess, Isabelle Stengers, Donna Haraway ou Brian Massumi. Une relation au lieu qui est un engagement profond fusionnant émotion et politique, corps et espace.

Song simultaneously activates body functions, emotional centers and the intellect. All three participate in the exchange that the singer initiates with his or her environment. In the mountains, for the communities who live there, this environment is a major source of sustenance for the physical body, of experiences for generating emotional response, and of inspiration for the intellect. Song is an ode, a conversation, but also a negociation with Nature, and the natural environment can be generous or miserly, benevolent or threatening. Through examples taken from research in both the French Pyrenees and the Argentinian Andes, this essay will allow us to discover how the functions and effects of ancestral song forge, maintain and care for complex, essential relationships with the natural environment, and how the environmental perspectives that these relationships open resonate with contemporary thinking on ecology as it is practiced by researchers such as Arne Naess, Isabelle Stengers, Donna Haraway or Brian Massumi. A relation to place that which is a deep commitment that merges emotion and politics, body and space.

Chant montagne émotion Paysage politique Pyrénées Andes

Song mountain emotion Landscape politics Pyrenees Andes