exit

Sciences humaines et sociales   > Accueil   > Arts et sciences   > Numéro

Vol 5 - Numéro 4

Arts et sciences


Articles parus

Microcosme, Macrocosme

Le sujet de mon exposition actuelle à la galerie Arcanes à Paris est une fois de plus la nature, dans son immensité avec les paysages, dans son intimité avec les thèmes animaliers ou les épidermes de fruits. Les outils utilisés pour exprimer ces thèmes sont les phénomènes céramiques de fusion, de cristallisation, d’ébullition ou de tension superficielle.


La Dame de Lespugue et les avatars d’une femme de la préhistoire revisitée

La « Vénus » ou plutôt, devrait-on dire, la « Dame » de Lespugue exhibe un corps dénudé dont les formes hypertrophiées, nées dans l’ivoire par le truchement de l’esprit et de la main d’un sculpteur de génie, ont nourri depuis sa découverte une abondante littérature scientifique, artistique et même poétique. Si la statuaire préhistorique nous réserve parfois des surprises esthétiques, soit parce ce qu’elle affiche ses prétentions naturalistes, soit parce qu’elle revendique une expression délibérément schématique, offre peu souvent une telle modernité expressive. On a tant dit et tant écrit sur cette vieille dame, dont les bonnes manières voudraient que nous taisions l’âge, mais qui affiche tout de même environ 25 000 ans, que le souffle d’éternité qui l’anime viendrait à disperser notre inspiration. Mais on ne saurait rester coi face à cette représentation idéelle de la femme qui défie le bon sens anatomique. Nous proposons dans ces quelques lignes de lever un coin du « voile » ou plutôt, devrait-on dire, du « pagne » qui n’a jamais rien caché de sa nudité réinventée.


Géométrie interne du Christ portant la croix

L’étude présentée ici concerne la recherche de la géométrie interne du Christ portant la croix. Cette dé-marche s’appuie sur la méthodologie que nous avons développée précédemment et en confirme la pertinence. Elle met en évidence une action constructive voisine de celles développées par Léonard de Vinci.


Hollywood, Atome et Guerre froide. Entre détente et terreur

Notre article se propose d’examiner trois temps distincts de la Guerre froide à l’aune de films hollywoodiens apocalyptiques produits et diffusés dans ces trois mêmes périodes. De quoi sont concrètement faits les liens intimes et directs entre un conflit politique, idéologique et militaire et sa représentation cinématographique immédiate ? Comment le script, le choix du format (N&B ou couleur), le choix du décor, des costumes, de la bande son, des acteurs et de la mise en scène, nous renseignent-ils sur l’état précis, à un instant donné, des relations belligérantes entre deux Etats ? En quoi ces éléments qui relèvent de l’esthétique nous renseignent-ils sur les positions politiques des réalisateurs, quand la censure est à son plus haut degré d’intensité ?


Autres numéros :

2017

Volume 17- 1

Numéro 1

2018

Volume 18- 2

Numéro 1

Témoignages

2019

Volume 19- 3

Numéro 1

Numéro 2

2020

Volume 20- 4

Numéro spécial

Numéro 1

Numéro 2

Numéro 3

Numéro 4

2021

Volume 21- 5

Numéro 1

Numéro 2

Numéro 3

Numéro spécial

Numéro 4

2022

Volume 22- 6

Numéro 1