exit

Sciences humaines et sociales   > Accueil   > Arts et sciences   > N° Spé : Extra-terrestres   > Article

Penser un langage du vivant pour penser les possibilités d’un langage extraterrestre

To think a common language of living beings in order to think about the possibilities of an extraterrestrial language


Béatrice Fracchiolla
Professeure en sciences du langage - UMR 8238 LEGS et CREM EA3476



Publié le 3 février 2022   DOI : 10.21494/ISTE.OP.2022.0798

Résumé

Abstract

Mots-clés

Keywords

La possibilité d’un langage partagé par des êtres vivants sur des exoplanètes pose la question philosophique et fondamentale de ce qui constitue la communication, un langage, voire une langue. Elle pose la question du sens partagé en même temps que celle d’une intention de communiquer. Nous postulons ici, avant toute chose, la sensorialité du langage, lié à sa perceptibilité, quelle qu’elle soit, et une approche ondulatoire, voire vibratoire, qui semble universelle.

The possibility of a language shared by living beings on exoplanets raises the philosophical and fundamental question of what constitutes communication, or even a language. It raises the question of shared meaning at the same time as that of an intention to communicate. We postulate here, above all, the sensoriality of language, linked to its perceptibility, whatever it may be, and an undulatory, even vibratory approach, which seems universal.

langage Sensorialité Interactions communications interespèces systèmes de signes

language Sensoriality Interactions interspecies communications sign systems