exit

Ingénierie et systèmes   > Accueil   > Technologie et innovation   > Dynamiques d’innovation dans les industries aérospatiale et de (...)   > Article

Domaine(s) connexe(s) : Sciences humaines et sociales  

Numérisation et comportements humains : l’exemple de la fatigue cognitive des opérateurs aériens

Digitalization and human behaviors: the example of air operators’ cognitive fatigue


Mick Salomone
ONERA

Ludovic Fabre
Centre de Recherche de l’école de l’air

Pierre Barbaroux
Centre de Recherche de l’école de l’air



Publié le 15 mai 2018   DOI : 10.21494/ISTE.OP.2018.0251

Résumé

Abstract

Mots-clés

Keywords

L’essor des technologies numériques a considérablement modifié notre quotidien et cette évolution est d’autant plus marquée dans le secteur aéronautique. Le développement de ces technologies au sein de ce secteur permet de répondre à plusieurs enjeux avec en priorité l’amélioration de la sécurité aérienne. Cependant, les modifications qu’elles génèrent sur l’activité de l’opérateur aérien peuvent avoir des conséquences négatives. La connaissance de l’état cognitif de l’opérateur aérien devient un élément essentiel pour la sécurité et en particulier la fatigue cognitive. Cette fatigue perturbe le fonctionnement cognitif de l’opérateur et peut engendrer des erreurs. Il est donc nécessaire d’approfondir dans un premier temps nos connaissances concernant cet état notamment en déterminant ses corrélats cérébraux et, dans un second temps d’envisager le développement d’interfaces cerveau-machine pouvant détecter son apparition en temps réel. Enfin, l’étude de la fatigue cognitive met en exergue l’intérêt d’une approche interdisciplinaire entre l’ingénierie cognitive et l’ingénierie système.

The development of digital technologies significantly changes our daily lives and particularly the aeronautic sector. Digital technology enables flight safety but modifies operators’ activity. Moreover, monitoring operators are essential for detecting any threat or error that can lead to negative consequences. Among them, cognitive fatigue is likely to alter operators’ cognitive functioning and could lead them to make mistakes. The identification of its brain correlates is important in order to develop tools such as brain-computer interfaces. Finally, cognitive fatigue is an example that highlights the necessity to question the benefits that might emerge from a mutual sharing of knowledge between cognitive engineering and systems engineering.

Aéronautique numérisation Fatigue cognitive Interface cerveau-machine Ingénierie cognitive Ingénierie système

Aeronautic digitalization Cognitive fatigue Brain-computer interface Cognitive engineering Systems engineering