exit

Sciences humaines et sociales   > Accueil   > Arts et sciences   > Numéro spécial   > Article

Étude de phénomènes physiques, de conception et de production de formes dans le champ de l’impression 3D céramique et du design

Studies of physical phenomena, design and production of forms in the field of ceramic 3D printing


Sophie Fétro
Université Paris 1



Publié le 21 juillet 2021   DOI : 10.21494/ISTE.OP.2021.0709

Résumé

Abstract

Mots-clés

Keywords

Depuis 2009, date à laquelle le collectif de designers Unfold avec Tim Knapen développent L’Artisan Électronique, les projets et les machines d’impression 3D céramique se sont multipliées. Si dans le champ de l’industrie l’usage de poudre à base de céramique est plus ancien, jamais la mise en forme de la céramique n’avait été développée de cette façon, inaugurant des résultats inédits, laissant la part belle à l’aléa et à l’intégration de facteurs environnementaux. Soutenant bien souvent le partage libre des données, relevant elles-mêmes de l’autoproduction, elles interrogent la technique et les processus d’obtention des formes, développant une critique des approches industrielles propriétaires. Cette rencontre de l’impression 3D et de la céramique s’inscrit en particulier dans un revival naturaliste qui s’aventure aussi bien sur le terrain du biomimétisme, du biomorphisme, que du côté d’une écoute poétique de la matière, exposant des physiques (Phusis, φύσις) de l’argile. Outre l’identification de différentes démarches de création et façons d’articuler l’impression 3D à la céramique, le propos porte également sur les raisons de leur convergence et sur un questionnement plus profond. L’hypothèse développée est que cette rencontre n’est pas sans lien avec les préoccupations actuelles relatives à l’écologie et l’anthropocène.

Since 2009, when the designer collective Unfold with Tim Knapen developed L’Artisan Électronique, ceramic 3D printing projects and machines have multiplied. If in the field of industry the use of ceramic-based powder is older, never the shaping of ceramics had been developed in this way, inaugurating unprecedented results, leaving room for randomness and the integration of environmental factors. Often supporting the open source, and themselves falling under the heading of self-production (DIY), they question the technique and processes of obtaining forms, developing a critique of proprietary industrial approaches. This meeting of 3D printing and ceramics is particularly part of a naturalist revival that ventures both into the terrain of biomimicry, biomorphism, and on the side of a poetic listening to the material, exposing physics (Phusis, φύσις) of clay. In addition to identifying different creative approaches and ways of articulating 3D printing to ceramics, the talk also focuses on the reasons for their convergence and on a deeper questioning. The hypothesis developed is that this meeting is not without a link to current concerns about ecology and the anthropocene.

Impression 3D céramique open source RepRap design terrestre techno-esthétique technophanie

3D printing Ceramics open source RepRap design terrestrial techno-aesthetics technophany