exit

Sciences humaines et sociales   > Accueil   > Arts et sciences   > Numéro spécial   > Article

(En)quête de la construction du paysage olfactif de Montauban : projet Montalbanez – Écologie olfactive

(In) quest of the construction of the olfactory landscape of Montauban: Montalbanez project – Olfactory ecology


Émilie Bonnard
Université de Toulouse



Publié le 13 janvier 2020   DOI : 10.21494/ISTE.OP.2020.0460

Résumé

Abstract

Mots-clés

Keywords

Mon approche du paysage, en tant que designer olfactif, interroge le rapport de l’humain avec son environnement : l’écologie. À partir du projet Montalbanez : paysage(s) olfactif(s) de Montauban, je m’intéresse à quelques notions autour de l’écologie. Dans ce propos, la notion globale et floue d’ « écologie », succède à une période que l’on peut qualifiée de « proto-écologie » où l’on s’est essentiellement intéressée à des questions sanitaires. L’olfaction, sens chimique et communicationnel, relève de l’écologie en tissant des liens invisibles entre les individus et l’environnement. L’écologie olfactive : une « bioculture », une culture vivante du vivant permet de traduire le monde invisible en monde perceptible en lui donnant forme. Cette première forme olfactive dominante de Montauban semble être une « note verte ». Cette senteur produite par la végétation chlorophyllienne semble envahir le paysage olfactif montalbanais appelé aussi « ville-campagne ».

My approach to the landscape, as an olfactory designer, questions the relationship of humans with their environment: ecology. From the Montalbanez project: olfactory landscape(s) of Montauban, we focus on some notions around ecology. In our remarks, the global and fuzzy notion of "ecology" follows a period that can be described as "proto-ecology" where we have mainly focused on health issues. The chemical and communicative sense of smell is ecologist by weaving invisible links between people and the environment. Olfactory ecology: a "bioculture", a living culture of the living allows to translate the invisible world into a perceptible world by giving it shape. This first olfactory form of Montauban seems to be a dominant "green note". This scent produced by chlorophyllous vegetation seems to invade the Montalban olfactory landscape also called "city-countryside".

parfum senteur écologie Paysage olfactif Montauban

perfume scent ecology Landscape olfactory Montauban