exit

Social Sciences and Humanities   > Home   > Technology and Innovation   > Issue 2   > Article

Innovation spaces: new places for collective intelligence?

Espace d’innovation : de nouveaux lieux pour l’intelligence collective ?


Laure Morel
Université de Lorraine

Laurent Dupont
Université de Lorraine

Marie-Reine Boudarel
Université de Lorraine



Published on 8 March 2018   DOI : 10.21494/ISTE.OP.2018.0236

Abstract

Résumé

Keywords

Mots-clés

Innovate, Innovate, Innovate! Desire for some, obligation of survival for others. The result is a proliferation of proposals aimed at businesses and local authorities in the territories to make them more creative and innovative. Commonly called "innovation spaces", these places (Fab labs, Living Labs, Design Factories, co-working spaces, etc.) encourage the meeting of different stakeholders in order to develop a relational framework of type P-P-P (Public-Private-Population). Innovation catalysts, chameleon spaces, these can take many forms depending on the innovation ecosystem to which they must contribute. However, having physical space is not enough to ensure their durability. This paper is intended as a plea not to do things upside down and fight against the "shoe-horn" or "push architecture" method: physical space is not the aim but a means to improve projects and therefore innovation. Let’s create the dynamics before we try to design/reconfigure the places!

Innover, Innover, Innover ! Envie pour les uns, obligation de survie pour les autres. Il en résulte une prolifération de propositions à destination des entreprises et des collectivités sur les territoires pour les rendre plus créatifs et innovants. Couramment appelés « espace d’innovation », ces lieux (Fablabs, Living Lab, Design Factories, espaces de coworking, …) favorisent la rencontre de différentes parties prenantes afin de développer un cadre relationnel de type P-P-P (Public-Privé-Population). Catalyseurs d’innovation, espaces caméléons, ils peuvent prendre plusieurs formes selon l’écosystème d’innovation auquel ils doivent contribuer. Cependant, disposer d’un espace physique ne suffit pas pour assurer leur durabilité. Ce papier se veut un plaidoyer pour ne pas faire les choses à l’envers et lutter contre la méthode « chausse-pied » ou « architecture push » : l’espace physique n’est pas la finalité mais un moyen pour améliorer les projets et donc l’innovation. Créons donc la dynamique avant de chercher à concevoir/reconfigurer les lieux !

Innovation spaces collective intelligence innovation dynamics lab

Espaces d’innovation intelligence collective dynamique d’innovation labs