exit

Social Sciences and Humanities   > Home   > Technology and Innovation   > Issue 2   > Article

Trajectories of innovation in agriculture of conservation at Lake Alatra in Madagascar

Trajectoires d’innovation en agriculture de conservation au lac Alatra à Madagascar


Eric Penot
CIRAD UMR Innovation
Montpellier

Valentin Fevre
AgroParisTech/UMR Innovation
Paris

Patricia Flodrops
AgroParisTech/UMR Innovation
Paris



Published on 4 March 2017   DOI : 10.21494/ISTE.OP.2017.0111

Abstract

Résumé

Keywords

Mots-clés

Alaotra Lake area is one of Madagascar’s most important rice growing regions, with important soil and climatic constraints. Through sustainable agricultural development, the BV-lac project has disseminated techniques of conservation agriculture (CA), between 2003 to 2013. As defined by the FAO in 2008, CA has three principles: i) minimum soil disturbance, ii) soil protection by vegetation cover, iii) crop rotation and plant association, requiring a double paradigm shift on cropping pattern and on strategies. A survey conducted in 2013/2014 showed that during the project, farmers adapted CA techniques to their own constraints in a long learning process leading to a continuum of practices between conventional agriculture and CA through a recombination of knowledge.

La région du Lac Alaotra est un des greniers à riz de Madagascar avec de nombreuses contraintes pédoclimatiques importantes. Dans une perspective de développement durable, des organismes de recherche ont mis au point des itinéraires techniques issus de l’Agriculture de Conservation (AC).La dissémination a été assurée de 2003 à 2013 par le projet de développement BV-Lac. Comme définie par la FAO en 2008, l’AC répond à trois principes : i) perturbation minimale du sol, ii) protection du sol par une couverture végétale, iii) rotation de culture et association de plantes qui impliquent un double changement de paradigme sur les techniques de cultures et les stratégies. Une enquête réalisée en 2013/2014 montre que depuis le démarrage du projet, les paysans ont su adapter ces techniques à la structure de leur exploitation pour répondre à leurs propres contraintes dans des processus d’appropriation aboutissant un continuum de pratiques entre conventionnel et AC mettant en exergue un long temps d’apprentissage et une recombinaison des savoirs.

Conservation Agriculture innovation processes farmers’ strategies Alaotra lake Madagascar

Agriculture de conservation processus d’innovation stratégies paysannes lac Alaotra Madagascar