exit

Social Sciences and Humanities   > Home   > Art and Science   > Issue 1   > Article

On perceptions in Margaret Duras’ novel Le Ravissement de Lol V. Stein: A weak‐quantum theoretical approach to visual perception

À propos du regard dans « Le ravissement de Lol V. Stein » de Marguerite Duras : une approche « quantique faible » de la perception visuelle


Geneviève Mordant
Psychanalyste

Pierre-Yves Turpin
Professeur Émérite de Physique à l’Université Pierre et Marie Curie



Published on 19 December 2017   DOI : 10.21494/ISTE.OP.2017.0192

Abstract

Résumé

Keywords

Mots-clés

Perceptions, and the interplay of visual perceptions in particular, are fundamental to Margaret Duras’ novel Le Ravissement de Lol V. Stein.1 The author skillfully guides the reader to follow Lol’s own gaze as she desperately tracks both her former lover and the woman whose gaze had enraptured him, diverting him away from Lol. Tracking these characters, the reader in turn "loses track", and merges with the act of reading itself. We consider the analogous situation in quantum mechanics, in which the observer becomes part of the observed system. Starting from this postulate enunciated by Niels Bohr, we revisit the function and operation of visual perception from a phenomenological point of view, with reference to the notions of superposition of states, complementarity, entanglement, symmetry and symmetry breaking, as they are defined in quantum mechanics. This reading of the novel is thus at the critical junction of literature, human sciences and natural sciences.

Le regard court partout dans « Le ravissement de Lol V. Stein » de Marguerite Duras, tel le furet de la chanson. L’auteur a le génie d’en jouer de sorte que le lecteur, dont le regard suit celui de Lol qui tourne à s’y perdre autour de l’ex-amant et de celle qui l’a, de son regard, ravi, se perd à son tour en s’y fondant dans la lecture du roman. Nous posons que cette situation est analogue à celle rencontrée en physique quantique par un observateur penché sur l’objet de son étude pour en acquérir un savoir certain : l’observateur fait partie de l’objet étudié. C’est en suivant ce postulat fondamental posé par Niels Bohr que nous reprenons ici la question du fonctionnement et de la fonction du regard du point de vue phénoménologique, par une approche de la perception visuelle faisant intervenir les concepts de superposition d’états, complémentarité, intrication, symétrie et brisure de symétrie, tels qu’ils sont définis en mécanique quantique. S’appuyant sur la lecture du roman, cette approche est donc au joint de la littérature, des sciences humaines et des sciences naturelles.

symmetry entanglement complementarity quantum mechanics phenomenology visual perception gaze

symétrie intrication complémentarité mécanique quantique phénoménologie perception regard