exit

Physique   > Accueil   > Entropie : thermodynamique – énergie – environnement – économie   > Numéro

Vol 1 - Numéro 3

Entropie : thermodynamique – énergie – environnement – économie


Articles parus

Modélisation 0D turbulente d’un moteur essence en vue de sa Millérisation

Les nouvelles restrictions environnementales poussent les constructeurs automobiles à s’intéresser aux cycles à détente prolongée et à laisser de côté le classique cycle de Beau de Rochas. Le cycle de Miller fait partie de cette famille de cycle et peut s’appliquer simplement aux moteurs à allumage commandé en modifiant le diagramme de fermeture des soupapes d’admission. Le moteur effectue une détente plus importante que la phase de compression effective. La millérisation d’un moteur se fait en augmentant la taille de celui-ci et en fermant les soupapes d’admission en avance. L’instant de fermeture est choisi de manière à suivre la même phase de compression effective que le moteur de référence. Cette démarche est connue sous le nom de « rightsizing ». Ce papier décrit une approche zéro dimensionnelle pour estimer les bénéfices obtenus par la millérisation d’un moteur de référence. Le modèle comprend un sous modèle de transfert thermique, basé sur la corrélation du coefficient de convection de Woschni, ainsi qu’un sous modèle de frottements qui permet de prendre en compte l’effet d’une augmentation de la taille. La fermeture prématurée des soupapes d’admission du cycle de Miller tend à réduire l’intensité des mouvements aérodynamiques internes au cylindre, le niveau de turbulence en fin de compression est donc réduit. Ce phénomène augmente la durée de combustion et affecte le rendement. Un modèle de turbulence K-k-ε est utilisé pour estimer l’intensité de la turbulence en fin de compression. Une relation entre la durée de combustion et la turbulence est proposé. Pour le moteur de référence, les gains obtenus par millérisation permettent l’augmentation d’un point de rendement, correspondant à une amélioration d’efficacité d’environ 3%, valeur très significative pour un rendement.


Autres numéros :

2020

Volume 20- 1

Numéro 1

Numéro 2

Numéro 3

Numéro 4 spécial SFT Prix Fourier