exit

Sciences humaines et sociales   > Accueil   > Arts et sciences   > Numéro

Vol 6 - Numéro 1

Arts et sciences


Articles parus

La lumière de l’invisible ?

Si la vue, du point de vue évolutif, est devenue le sens premier pour l’homme, elle a aussi été un schème pour penser l’activité de l’esprit. Depuis au moins la philosophie grecque, penser est compris comme un voir. Comment alors accorder un statut intelligible à l’invisible ? Cet article a un double objet : d’une part il interroge le rapport que la pensée pourrait avoir avec l’invisible et le statut ontologique donné à ce dernier ; d’autre part il s’intéresse aux possibilités d’appréhender la pensée autrement que comme une vision.


Planktonium : Courts métrages et séries de photos sur le monde caché du plancton microscopique vivant

Planktonium is a short film about the unseen world of living microscopic plankton. It is a voyage into a secret universe, inhabited by alien-like creatures. These stunningly beautiful, very diverse and numerous organisms are unknown to most of us because they are invisible to the naked eye. However, they are wandering beneath the surface of all waters around us and they are of vital importance for all life on earth. Jan van IJken filmed the plankton through his microscopes, revealing the beauty and delicate structures of the minute organisms in the finest detail. The film is without any voice-over or explanation. Renowned Norwegian artist Jana Winderen made a sound composition for the film. She is recording audio environments and creatures which are hard for humans to access, both physically and aurally – deep under water, inside ice or in frequency ranges inaudible to the human ear. Phytoplankton (small plant-like cells) are producing half of all oxygen on earth by photosynthesis, like plants and trees do on land. Zooplankton are forming the base of the food chain of aquatic life. Plankton are also playing an important part in the global carbon cycle. The plankton are threatened by climate change, global warming and acidification of the oceans.


Des insectes et des affects

Présents sur Terre depuis 400 millions d’années, les insectes comptent actuellement 1,3 million d’espèces décrites et représentent 85 % de la biodiversité animale. Ils ont toujours fasciné les humains, qui leur ont consacré d’innombrables représentations artistiques, recherches scientifiques et textes philosophiques ou littéraires. Face à des phénomènes aussi énigmatiques que les formes, les métamorphoses et les comportements des insectes, les artistes et les écrivains manifestent émerveillement ou horreur, les entomologistes en déchiffrent les mécanismes, et toutes ces approches mettent en exergue la nécessité de préserver ces espèces sans lesquelles la Terre deviendrait globalement stérile.


Les aquarelles de Vincent Fossat : L’art au service de la science

Vincent Fossat (1822-1891) peintre naturaliste niçois a travaillé avec le biologiste Jean-Baptiste Barla pendant de nombreuses années. V. Fossat a ainsi produit de remarquables aquarelles de champignons, de fleurs et de poissons. Les peintures servaient de documentation aux spécimens étudiés par J-B Barla, enregistrant leurs couleurs et leurs aspects vivants. Il a également réalisé des lithographies pour les publications de J-B Barla sur les champignons et les orchidées. Les magnifiques aquarelles détaillées de V. Fossat ont été conservées au Musée d’Histoire Naturelle de Nice et présentées périodiquement dans des expositions locales, mais elles sont peu connues en dehors de Nice. Nous nous efforçons ici de faire connaître Vincent Fossat et ses aquarelles à un large public. Un bref historique de la vie privée et artistique de Vincent Fossat est présenté et des exemples d’aquarelles de Fossat sont donnés.