exit

Sciences humaines et sociales   > Accueil   > Archéologies numériques   > Numéro

Vol 1 - Numéro 1

Archéologies numériques


Articles parus

Développement d’un protocole de suivi et conservation des épaves

Ce projet de suivi d’une épave s’inscrit dans le programme de conservation et restauration du Musée d’Arles Antique, qui, à partir de l’année 2014, en charge des problématiques inhérentes à la conservation d’un chaland de 31 mètres de longueur. L’étude de l’état de conservation et des (...)


Documenter par la 3D un site en contexte arctique, entre recherche archéologique et changements environnementaux : Kuukpak, Territoires du Nord-Ouest, Canada

Dans l’Arctique canadien, comme dans l’ensemble du monde septentrional, les récents changements climatiques ont grandement affecté l’environnement. Les sous-sols gelés fondent, le niveau moyen des mers augmente et l’érosion est accrue un peu plus chaque année. Dans ce contexte (...)


Perspectives d’enregistrement 3D d’une fouille archéologique sur plusieurs années : Le cas de la villa du "Grésil" (Seine-Maritime)

Située au coeur d’une forêt, la villa gallo-romaine du « Grésil » (Seine-Maritime) est fouillée depuis 2012. Les conditions de conservations du site sont exceptionnelles puisque ce secteur a vraisemblablement été reboisé depuis l’abandon de l’habitat. Ce contexte particulier rend (...)


Étude d’une structure dédiée à la production et l’exploration de données 3D appliquées à la recherche en archéologie

Le Conservatoire Numérique du Patrimoine Archéologique de l’Ouest (CNPAO) est un organisme de recherche français dont l’objectif général est d’assurer la conservation des données archéologiques numériques, et de fournir une expertise en matière de production, d’analyse, de (...)


Visualisation de données sous forme de graphes en archéologie. Rencontre opérationnelle des archéologues d’ArkeoGIS et des écologues d’IndexMed

Un point commun des études en archéologie, en écologie ou sur les systèmes sociaux est que la production de données est à la fois coûteuse et peu automatisée. Les suivis de longues séries temporelles et/ou à larges emprises spatiales sont difficiles à mener, dès lors qu’il faut (...)


En reliant points spatio‐temporels, en connectant noeuds humains et numériques : le cadre du projet ArcheoSITAR

La Conférence JIAP 2016 a été l’occasion pour le groupe de travail du Projet ArcheoSITAR, de présenter aux collègues français et européens les programmes de la nouvelle phase, en cours, d’amélioration méthodologique et technologique de la plate-forme web collaborative SITAR, à partir (...)


« Vrais trous » et « fausses erreurs » : le contrôle de la numérisation de contours des formations à silex en Dordogne à l’aide d’un SIG.

Dans le cadre de plusieurs Projets Collectifs de Recherches1, un partenariat avec le Centre National de Préhistoire à Périgueux a permis de réaliser la numérisation au 1/10 000 de tous les polygones identifiés comme correspondant à des formations à silex dans le département de la (...)


Percevoir les rythmes d’évolution du tissu urbain parisien dans la seconde moitié du XVème siècle grâce à l’étude des transactions foncières : le traitement des intervalles d’imprécision des datations.

Les transactions foncières (divisions et regroupements parcellaires) mentionnées dans une série d’études de topographie urbaine parisienne nous permettent d’appréhender le rythme de réhabilitation du bâti parisien après la guerre de Cent Ans. Bien que rare et riche, ce corpus de (...)


Importance de l’utilisation du Système d’Information Géographique pour les vastes sites de plein air du Paléolithique moyen en France septentrionale. L’Exemple de Caours (Somme, France) et Beauvais (Oise, France).

Durant le Paléolithique moyen, la cyclicité des alternances entre les périodes glaciaires et interglaciaires a rendu le peuplement de France septentrionale discontinu. Les analyses archéozoologiques des occupations de cette région, ont apporté de nombreuses informations quant au (...)


La révolution des Linked Open Data en numismatique : Les exemples de nomisma.org et Online Greek Coinage

Le projet nomisma.org a été lancé par l’American Numismatic Society en 2010. A l’origine, l’objectif était de faciliter la présentation en ligne de concepts numismatiques en employant les méthodes du Web sémantique ou Linked open data. Ce faisant, nomisma.org a construit les bases de (...)


Haruspex, Outil de Gestion de Connaissances non Structurées

L’objet de cette communication est de proposer une méthode pour l’analyse et l’exploitation de corpus de documents non-structurés ou faiblement structurés. Le terme non-structuré se réfère au concept informatique de données non-décrites, non-marquées explicitement. Aujourd’hui la (...)


Autres numéros :

2017

Volume 17- 1

Numéro 1

Volume 17- 2

Numéro 2