exit

Sciences humaines et sociales   > Accueil   > Archéologies numériques   > Numéro 1   > Article

Importance de l’utilisation du Système d’Information Géographique pour les vastes sites de plein air du Paléolithique moyen en France septentrionale. L’Exemple de Caours (Somme, France) et Beauvais (Oise, France).

Importance of using Geographic Information System for the Middle Palaeolithic sites in Northern France. The example of Caours (Somme, France) and Beauvais (Oise, France).


Gwénaëlle Moreau
Université de Liège Ulg Belgium

Jean-Luc Locht
Laboratoire de géographie physique LGP France



Publié le 13 octobre 2017   DOI :

Résumé

Abstract

Mots-clés

Keywords

Durant le Paléolithique moyen, la cyclicité des alternances entre les périodes glaciaires et interglaciaires a rendu le peuplement de France septentrionale discontinu. Les analyses archéozoologiques des occupations de cette région, ont apporté de nombreuses informations quant au mode de subsistance des Néandertaliens. Cependant certains aspects de leurs comportements restent encore mal caractérisés. Notamment, la fonction précise des sites reste souvent à déterminer ainsi que les modalités de gestion de leurs lieux de vie, des territoires et de leurs ressources. L’étude de l’organisation spatiale des lieux de vie peut apporter des éléments de réponse à ces questionnements. Cependant, la fouille d’un site du Paléolithique moyen ne met pas systématiquement en évidence de manière directe l’organisation spatiale des lieux de vie, une modélisation est parfois nécessaire pour la déceler. Nous avons donc débuté la construction d’un protocole d’analyse spatiale adapté à ces sites et l’avons appliqué aux gisements archéologiques de Caours (Somme, France) et de Beauvais (Oise, France). De par leur cadre chrono-stratigraphique, leur importante superficie et l’excellente préservation de leurs restes fauniques, ils sont des témoignages majeurs pour appréhender le Paléolithique moyen en France septentrionale. Dans un premier temps, nous avons démontré qu’il existait une organisation spatiale des deux niveaux d’occupation analysés sous forme de zones de concentration. Nous avons ensuite cherché à caractériser ces zones – leur nombre, leur distribution. Finalement, nous avons pu les assimiler à des aires d’activités humaines, parmi lesquelles des foyers, des aires de boucheries et des ateliers de débitage.

During the middle Palaeolithic, the northern France was only occupied by Neanderthals groups. However, successions of glacial and interglacial cycles explain a complex and discontinuous settlement, raising complication in the study of its dynamics at a regional scale. Therefore, some aspects of Neanderthals behaviour are still mischaracterize: in most cases, the function of the site and its territorial management over the northern France have to be specified. The spatial analysis of open air sites from northern France will help us to answer those questions. However, for Middle Palaeolithic sites, we can’t see systematically on the field the spatial organisation directly, we sometimes need modelization. Therefore, we started to build a spatial analysis protocol adapted to this site and applied to such sites. The sites of Caours (Somme, France) and Beauvais (Oise, France) are two open air sites that are exceptionally well preserved and displaying a large amount of faunal and lithic rests. Both are perfect candidate to apply and test the new protocol. First results proved that for each site the existence of a spatial organisation as remains concentration zones. Then, we characterize this areas – number, distribution. Finally, we were able to associate them to human activity areas like hearths, butchery or knapping areas.

Analyse spatiale Paléolithique Moyen Neandertal France Septentrionale Archéozoologie Caours Beauvais Foyer

Spatial analysis Middle Palaeolithic Neanderthal Northern France Archaeozoology Hearth