exit

Information and Communication   > Home   > Internet of Things   > Issue 1   > Article

Towards a new generation of internet of things

Vers une nouvelle génération de l’Internet des objets


Mohammed Ould kablia
Université d’Oran 1 Ahmed Ben Bella ORAN
Algérie

Bouabdellah Kechar
Université d’Oran 1 Ahmed Ben Bella ORAN
Algérie

Samia Bouzefrane
Conservatoire National des Arts et Métiers
France



Published on 16 February 2018   DOI : 10.21494/ISTE.OP.2018.0215

Abstract

Résumé

Keywords

Mots-clés

Internet of Things (IoT) is the way to interconnect smart objects that are capable of collecting data via sensors and making appropriate decisions. Data collection and data processing can be either done locally at the level of these objects or outsourced on the Cloud, exploiting unlimited Cloud resources. In this context, one of the major issues is the scheduling of the data transfer between objects and/or the Cloud. This challenge is comparable to that of business process management (BPM) in companies, where data management is often carried out by Workflow processes because of their efficiency in terms of automation, optimization and scheduling. These processes are modeled using methods such as Business Process Modeling Notation (BPMN), which is based on tasks, events and gateways. The gateway is represented thanks to flow control operators such as AND, OR and XOR which are limited to the processing of several instances of data flow processes. We propose, in this paper, to adapt the BPM to the IoT process management, to improve the automation, scheduling and optimization of the data flowing between objects and/or the Cloud by providing a semantic operator called “GIOT” (Gateway for Internet Of Things) to allow intelligent data transfer in smart homes.

L’IdO est le moyen d’interconnecter des objets intelligents, capables de collecter des données via des capteurs et de prendre des décisions appropriées. Les données collectées tout comme les traitements peuvent s’effectuer localement au niveau de ces objets, comme ils peuvent être externalisés sur le Cloud compte tenu des capacités de ce dernier théoriquement illimitées. Dans ce contexte, l’une des difficultés majeures est l’ordonnancement du transfert des données entre objets et/ou dans le Cloud. Ce challenge est comparable à celui de la gestion des processus métier (BPM) dans les entreprises, dont la gestion des données est conduite souvent par des processus Workflow en raison de leur efficacité en termes d’automatisation, d’optimisation et d’ordonnancement. Ces processus sont modélisés à l’aide de méthodes telle que la méthode BPMN (Business Process Modeling Notation) qui repose sur trois éléments pour la modélisation : les tâches, les événements et les passerelles. Ce dernier élément est représenté par des opérateurs de contrôle de flux tels que : AND, OR et XOR qui sont destinés aux processus d’entreprises, et qui sont limités au traitement de plusieurs cas de processus de flux de données circulant entre les objets connectés. Dans cet article nous proposons d’adapter le BPM à la gestion des processus de l’IdO, pour améliorer l’automatisation, l’ordonnancement et l’optimisation des données qui circulent entre les objets et\ou dans le Cloud en proposant un nouveau opérateur sémantique qu’on désigne par « GIOT : Gateway for internet of things » pour favoriser un transfert intelligent de données en prenant comme cas d’étude une maison intelligente.

internet of things Smart Home BPMN Workflow

internet des objets maison intelligente BPMN Workflow