exit

Aymeric Bouchereau
Université de Franche-Comté

Ioan Roxin
Université de Franche-Comté



Publié le 26 février 2018   DOI : 10.21494/ISTE.OP.2018.0217

Résumé

Abstract

Mots-clés

Keywords

L’Internet des Objets se traduit par une multitude d’objets connectés dotés de fonctions avancées pour l’automatisation et l’assistance aux personnes, soulevant des défis techniques, politiques, sociaux et économiques. L’apprentissage est lié à ces défis en plusieurs sens : si l’apprentissage machine contribue au fonctionnement des objets connectés, ces derniers stimulent en retour l’apprentissage humain en diversifiant les pratiques et les outils. Les méthodes d’apprentissage peuvent s’appuyer sur les récents travaux en neurosciences identifiant les ressorts cognitifs de l’apprentissage : l’attention, l’engagement, le retour d’informations et la consolidation. En outre, l’apprentissage s’est vu modifié par l’évolution technologique : après l’imprimerie, l’informatique et les télécommunications, l’Internet des Objets est un nouveau support d’information pour la transmission des savoirs. À partir de trois dimensions d’analyse (données, interfaces et pervasivité), nous proposons une classification des articulations possibles de l’Internet des Objets pour soutenir l’apprentissage. L’étude de cette relation montre que l’Internet des Objets favorise l’exploration et l’expérimentation, la mise en place de situations authentiques et la contextualisation de l’apprentissage.

The Internet of Things encompasses a multitude of connected devices with advanced functions for the automation of tasks and assistance to individuals, raising technical, political, social and economic challenges. Learning is linked to these challenges in several ways: the machine learning development contributes to the functioning of connected devices, which in turn stimulate human learning by diversifying practices and tools. Learning methods can lean on recent works in neuroscience that identify cognitive resources for learning, such as attention, engagement, feedback and consolidation. In addition, learning has been modified by technological change: after printing, computing and telecommunications, the Internet of Things is a new information medium for knowledge transmission. Based on three dimensions (data, interfaces and pervasiveness), we propose a classification of possible articulations of the Internet of Things to support learning. The study of this relationship shows that the Internet of Things promotes exploration and experimentation, the setting up of authentic situations and the contextualization of learning.

Apprentissage Apprentissage basé sur l’IdO Internet des Objets objets connectés Sciences cognitives

Cognitives sciences Connected devices IoT-Based learning internet of things Learning