exit

Ingénierie et systèmes   > Accueil   > Automatique   > Numéro 1   > Article

Deux améliorations concurrentes des PID

Two competing improvements of PID controllers: A comparison


Michel Fliess
LIX (CNRS UMR 7161) - École polytechnique

Cédric Join
CRAN (CNRS UMR 7039) - Université de Lorraine



Publié le 17 janvier 2018   DOI : 10.21494/ISTE.OP.2018.0284

Résumé

Abstract

Mots-clés

Keywords

Aujourd’hui, « commande sans modèle », ou « MFC », et « commande par rejet actif de perturbations », ou « ADRC », sont les approches les plus en vue pour préserver les avantages des PID, si populaires dans l’industrie, tout en atténuant leurs carences. Après un bref rappel sur MFC et ADRC, plusieurs exemples démontrent la supériorité du sans-modèle car permettant d’embrasser une classe beaucoup plus vaste de systèmes.

In today’s literature Model-Free Control, or MFC, and Active Disturbance Rejection Control, or ADRC, are the most prominent approaches in order to keep the benefits of PID controllers, that are so popular in the industrial world, and in the same time for attenuating their severe shortcomings. After a brief review of MFC and ADRC, several examples show the superiority of MFC, which permits to tackle most easily a much wider class of systems.

PID commande sans modèle commande par rejet actif des perturbations commande par platitude

PID model-free control MFC active disturbance rejection control ADRC flatness-based control