exit

Chimie   > Accueil   > Science et technologie des aliments   > Numéro 1   > Article

Procédé d’extrusion réactive et/ou enzymatique pour l’extraction de phycocolloïdes : application aux produits de la mer

Reactive and/or enzymatic extrusion process for phycocolloids extraction: application to sea products


Dounia Makoure
Université de Nantes

Abdellah Arhaliass
Université de Nantes

Adil Echchelh
Université Ibn Tofail

Régis Baron
IFREMER

Jack Legrand
Université de Nantes



Publié le 28 mars 2019   DOI :

Résumé

Abstract

Mots-clés

Keywords

Dans cet article, nous présentons le procédé d’extrusion réactive pour extraire les phycocolloïdes des produits de la mer. En le comparant avec d’autres techniques, ce procédé présente plusieurs avantages comme le rendement économique, la flexibilité, la production de différents produits avec des caractéristiques différentes et des gains de temps. IL existe deux types d’extrudeuses : monovis et bivis, chacune ayant ses propriétés spécifiques. Les produits solides sont introduits par la trémie équipée d’une pompe doseuse pour la régulation du débit. Les produits liquides sont généralement injectés dans les zones non remplies, par une pompe externe. Les produits subissent des modifications thermo-mécaniques et ensuite la mise en forme des produits finis est réalisée par la filière. L’extrusion réactive est appliquée dans plusieurs domaines : l’agro-alimentaire où il existe trois utilisations principales (extrusion simple, cuisson-extrusion, extrusion réactive), dans l’industrie plastique pour le recyclage des déchets plastiques ménagers et aussi pour créer des mélanges entre de différents polymères, ainsi que dans le domaine de la chimie et la pharmacie. L’extrusion réactive est également utilisée pour la valorisation des produits de la mer comme l’extraction des phycocolloïdes, en particulier l’alginate à partir des algues marines, ainsi que la chitine des coproduits de crustacés. Une autre application intéressante du procédé d’extrusion réactive est la production d’énergie. Des recherches récentes visent à valoriser les coproduits de la pêche pour la production du biocarcurant.

In this paper we present the reactive extrusion process to extract the phycocolloids from the sea products. By comparing with other techniques, this process has a several advantages like the economic return, the flexibility, the production of various products with different characteristics and time gains. There are two types of extruder: single-screw and double-screw, each one has its specific properties. The solid products are introduced by means of the hopper that is equipped with a dosage pump for the regulation of the flow. Liquid products are, generally, injected in the not filled zones, through an external pump. The products undergo thermo mechanical modifications and then the shaping of the final products was done in the die. The reactive extrusion is applied in several fields: agri-food where there are three main types of operating conditions (simple extrusion, extrusion-cooking, reactive extrusion), in the plastic industry for the recycling of household plastic waste and also to create mixtures between different polymers, as well in the field of chemistry and pharmaceutics. The reactive extrusion is used also to add value to the sea products like to extract phycocolloids especially the alginate from the seaweeds, also the chitin from crustacean by-product. A further interesting application of the reactive extrusion process is the energy production. Recent research is aimed to the valorization of fish by-products for the extraction of lipids for biofuel purpose.

Extrusion réactive valorisation coproduits produits de la mer Phycocolloïdes alginate

Reactive extrusion valorization by-products sea-products phycocolloids alginate