exit

Mathilde Gralepois
UMR CITERES - Université de Tours
France

Sylvain Rode
UMR ART-Dev - Université de Perpignan Via Domitia
France



Publié le 14 décembre 2017   DOI : 10.21494/ISTE.OP.2018.0205

Résumé

Abstract

Mots-clés

Keywords

Les discours institutionnels et académiques se tournent désormais vers l’idée de « vivre avec l’eau ». Pour les services de l’État et les collectivités, la possibilité de faire une ville prête à vivre l’inondation semble faire consensus. Quelles sont les contradictions de la conception urbaine des quartiers récents construits en zone inondable ? Les principales solutions architecturales et urbanistiques reflètent le manque d’inventivité dans les choix de construction en zone inondable. L’idée d’une résilience urbaine systémique et partagée semble éloignée des pratiques concrètes mises en oeuvre dans le cadre de l’urbanisme résilient. Les solutions destinées à améliorer la résilience se font souvent au détriment de l’urbanité des lieux et des qualités d’usage quotidien. Sur la base de cas d’études français, cet article montre qu’aujourd’hui les projets d’urbanisme résilients ne sont pas une traduction de la résilience urbaine dans sa définition systémique. L’urbanisme résilient est une traduction locale, négociée et potentiellement contradictoire des enjeux de la résilience urbaine. Nous proposons de dépasser ces contradictions en posant les bases d’un urbanisme résilient situé et attentif aux pratiques pour construire des espaces de transaction entre la ville et le risque d’inondation.

Whereas “keeping the water away” has long been the byword of academic and institutional circles in urban planning, the idea of “living with water” is progressively catching up. Nowadays, national and local authorities tend to share a common vision of resilient cities that would be ready to live through floodings without incurring major disruptions. This being said, if we look at how resilient urban design has been recently put into practice across various districts built in flood-prone areas, numerous contradictions remain. Upon closer examination, these reveal a clear lack of innovation in the way construction choices are made and architectural solutions designed. Resilient solutions may strenghten the city, but they do not lead to complete resilience. There is still a long way to go in order to achieve resilient urban as well as knowledge management systems. Building on French case studies, this article shows that resilient urban projects are not a translation of urban resilience understood in a systemic sense. Resilient urbanism is rather to be considered as a local, always negotiated and potentially contradictory translation of urban resilience. When it comes to city spaces, little attention is paid to their qualities, their different meanings and scales or to their inhabitants’ daily lives. We suggest to resolve these contradictions by setting the foundations of a practice-based and in-situ resilient urban planning.

Urbanisme Résilient Inondation Quartier Architecture Paysage Urbanité

Urban Resilience Flood Neighbourhood Architecture Landscape Spatial Planning