exit

Sciences humaines et sociales   > Accueil   > Educations   > Numéro

Vol 4 - Numéro 1

Educations


Articles parus

Crise écologique : citoyennetés en lutte et éducation

L’éducation à la citoyenneté des enfants et des adolescents d’âge scolaire a surtout été abordée sous l’angle des disciplines scolaires concevant les jeunes comme des citoyens « en devenir » appelés à maitriser des savoirs avant d’exercer leur citoyenneté. De son côté, l’éducation à l’environnement, dans son virage vers le développement durable, s’est parfois centré sur une conception individualiste des écogestes en laissant à distance l’impératif d’une action citoyenne écologique collective et militante. Face à ces limites institutionnelles de l’éducation à la citoyenneté, à l’environnement et au développement durable, cette introduction présente les grandes questions posées par ce contexte et présente les articles rassemblés dans ce numéro spécial qui contribuent à éclairer les horizons encore flous d’une éducation à une citoyenneté écologiste.


Les rapports contrastés d’élèves français à des enjeux de l’éducation à l’environnement et au développement durable

Dans le cadre d’un projet portant sur la représentation interdisciplinaire d’enjeux prioritaires associés au développement durable de la Seine, 20 entretiens collectifs ont été réalisés auprès des 59 élèves de trois établissements scolaires secondaires en France. L’analyse des entretiens a permis de déterminer trois thèmes qui portent sur le vécu et l’expérience personnelle et collective du projet, le rapport aux savoirs écologiques ainsi que la vision de la nature et l’ancrage territorial et la protection du fleuve. Les élèves soulignent l’intérêt d’approches qui dépassent la forme scolaire coutumière et qui s’ancrent dans leur réalité locale à la fois géographique et vécue. L’utilisation de la théorie de rapport au savoir conduit à discuter des dimensions épistémique, sociale et identitaire impliquées dans ce travail.


Récits d’élèves sur les enjeux de durabilité / soutenabilité. Quelles manifestations de l’engagement ?

L’objet de cet article est de rendre compte des récits relatifs aux enjeux de durabilité/soutenabilité dont sont porteurs les jeunes arrivant en fin de scolarité obligatoire en France (14-17 ans, collège et Lycée) et de mettre à jour, à travers les verbatim d’élèves, ce qui relève du discours convenu, socialement valorisé, et à l’inverse de la manifestation d’une certaine perplexité. Sont présentés le contexte et les objectifs du programme de référence, puis la méthodologie du recueil de données et de leur analyse, et enfin les principaux résultats obtenus à ce stade de l’enquête. L’hypothèse de tensions à l’oeuvre parmi les représentations des élèves, est discutée. Les auteur.e.s montrent ainsi dans quelle mesure il convient de relativiser, à cette occasion, le rôle de mise en cohésion réflexive que l’Ecole serait sensée jouer sur ces questions éducatives.


Déterminants de l’engagement de jeunes en fin de scolarité obligatoire vis-à-vis des enjeux de durabilité/soutenabilité

Cet article vise à mettre à jour les principaux déterminants de l’engagement de jeunes vis-à-vis des enjeux de durabilité/soutenabilité et arrivés en fin de scolarité obligatoire. Il s’inscrit en continuité avec les travaux menés lors d’un programme précédent et fondés sur une méthodologie qualitative d’analyse des discours. La méthode employée ici relève d’une analyse statistique des résultats d’une enquête par questionnaire. Elle conduit à identifier de manière statistiquement significative 8 déterminants principaux qui caractérisent 5 figures de l’engagement chez les 14 - 17 ans en contexte scolaire.


Enjeux socio-cognitifs de l’engagement : la durabilité en contexte scolaire

Cette recherche s’inscrit dans la perspective d’une éducation au politique, émancipatrice, critique, créative et mobilisatrice permettant le dépassement des deux inhibitions fondamentales épistémique et sociale qui engendrent le doute voire le renoncement sur les possibilités individuelles ou collectives de transformer le monde dans une perspective de transition écologique. Cinq profils de l’engagement écocitoyen de jeunes arrivants en fin de scolarité obligatoire (14-17 ans) ont été établis au moyen d’une enquête par questionnaire (n = 170) actualisant et précisant ainsi les résultats obtenus lors d’une recherche précédente. Ces résultats sont ici complétés par la caractérisation sociologique et territoriale, mais aussi cognitive, tels les Raisonnements Socio Scientifiques dans la perspective de Durabilité, des cinq profils, au moyen de focus groupes. Sont pris en compte dans ce cadre et paramétrés, la dynamique des interactions, le rapport aux savoirs et au monde, dans ses dimensions identitaire, sociale et épistémique afin de déterminer des stratégies socio-didactiques plus efficientes car contextualisées.


Un modèle problématisé d’éducation à un développement durable qui intègre actions, savoirs et valeurs : application à l’exemple de l’enseignement de la biodiversité

L’une des spécificités des « éducations à » est que celles-ci visent à mettre en oeuvre des changements comportementaux importants. Cependant, l’idée d’action pourrait conduire à une approche comportementaliste sans aucune dimension critique. Pour échapper à cette dérive, il semble important de réfléchir à la manière dont l’articulation entre les savoirs scientifiques et les valeurs peut conduire à la mise en place de comportements environnementaux. Nous présenterons des éléments de réflexion qui ont permis de construire un espace de contraintes pour une éducation à l’environnement et à un développement durable basé sur la construction et le travail de problèmes dans le cadre de la problématisation des savoirs. Ce modèle repose sur les liens entre données du registre empirique, valeur intrinsèque et actions (au sens de réponses envisagées face à un problème à l’étude). Un exemple basé sur la préservation de la biodiversité réalisé dans une classe de secondaire en France permettra de montrer l’intérêt potentiel du modèle.


Autres numéros :

2017

Volume 17- 1

Numéro 1

2018

Volume 18- 2

Numéro 1

2019

Volume 19- 3

Numéro 1

2020

Volume 20- 4

Numéro 1

Les territoires et les compétences collectives dans l’éducation au patrimoine en France