exit

Sciences humaines et sociales   > Accueil   > Linguistique de l’écrit   > Numéro 1   > Article

Les retours sur le texte, traces des processus rédactionnels

Marks of reviewing: traces of writing processes


Emilie Ailhaud
Laboratoire Dynamique du Langage UMR 5596 (Université Lyon 2 – CNRS)



Publié le 14 juin 2017   DOI :

Résumé

Abstract

Mots-clés

Keywords

L’étude des retours sur le texte permet de retracer les changements linguistiques du texte. Cependant, grâce au matériel qui permet d’enregistrer l’écriture, nous pouvons nous demander dans quelle mesure ces retours sur le texte ne sont pas également des indices de la gestion des autres processus rédactionnels, à savoir la planification / formulation, la transcription et la vérification. Notre étude s’appuie sur 31 textes narratifs rédigés par des adultes de langue maternelle française, dont la production a été enregistrée grâce à une tablette graphique. Les données temporelles associées aux retours sur le texte nous permettent de saisir à quel moment les corrections sont apportées sur le texte. Par ailleurs, elles soulignent l’intérêt à porter aux « reprises esthétiques », qui sont des retours sur le texte n’amenant pas de modification de celui-ci. L’étude de ces retours sur le texte interroge notamment la fonction de la relecture lors de la production de texte, qui pourrait jouer un rôle important non seulement pour vérifier ce qui a été écrit, mais également pour planifier la suite du texte.

By studying marks of reviewing (i.e. graphic marks added to the text already written), it is possible to trace linguistic changes in the text. Thanks to new technologies used for recording writing, one can attempt to ascertain if these marks also yield information about writing processes, i.e. planning / translating, motor execution and checking. In our study, we used 31 narratives written by French-speaking undergraduate students; texts were recorded using a digitalized tablet. Chronometric data linked to marks of reviewing indicate when corrections are provided. Furthermore, our data suggest the importance of paying attention to “aesthetic adjustments”, which are graphic marks added without changing the text. The study of these marks of reviewing raises interesting questions about the role of reading during text production. “Aesthetic adjustments” could be a mark of rereading used to check the text already written, but they could be also important in planning the subsequent text.

production écrite texte révision relecture

written production text reviewing rereading