exit

Sciences humaines et sociales   > Accueil   > Technologie et innovation   > Techno-économie des risques industriels   > Article

En finir avec le déni des conséquences des accidents impossibles

To finish with the denial of the consequences of impossible accidents


Claude Pichot
Association française des ingénieurs et responsables de maintenance



Publié le 13 janvier 2017   DOI : 10.21494/ISTE.OP.2017.0106

Résumé

Abstract

Mots-clés

Keywords

Le déni de la possibilité des accidents dans le domaine industriel et de leurs conséquences catastrophiques reste le paradigme de notre modèle économique. Il résulte de la vision à très court terme de l’économie qui vit les yeux rivés sur les cours de la Bourse alors que les installations industrielles vivent et se dégradent au rythme découlant des lois de la physique sur lesquelles sont construites les technologies. Il existe une opposition théorique entre le profit à court terme et l’indispensable prise en compte du long terme pour éviter les accidents et les catastrophes. Jusqu’à quand supporterons-nous en tant que citoyens que la fatalité serve d’excuse à l’examen sans complaisance des conséquences économiques et sociales des choix technologiques et des produits qui en découlent ? Nous ne sauverons notre planète que dans la mesure où nous aurons substitué le dogme de l’impossibilité des accidents à la prise en compte systématique de leur possibilité.

The paradigm of most of today’s industrial business models seems to be the utter denial of the possibility of accidents occurring in industry and of their catastrophic consequences. The very short-term business vision of these models, concerned only with an economy which relies on stock prices, does not correlate with the reality of industrial plants which degrade before our very eyes according to the laws of physics. There is a distinct theoretical incompatibility between our current drive for short-term profit and the need for long-term solutions to avoid these kinds of accidents and disasters. How long will we continue to make excuses for the economic and social consequences that our technological choices and their resulting products have on us? We would save our planet if only we were able to replace this dogma of denial with a greater consideration for the mitigation of industrial accidents.

accident risque maintenance

accident risk maintenance